CayVelours-2.JPG

Hey.

Bienvenue sur mon blog. Retrouvez ici mes looks, mes voyages et mes billets humeurs. Bonne visite !

Des mots pour apaiser mes maux

Des mots pour apaiser mes maux

IMG_5681.jpg

Je recommence cette phrase pour la dixième fois. Je ne sais pas par quoi commencer, ni ce que j'ai réellement envie de te partager. Mais je sais que j'ai envie de me livrer, d'écrire et de me vider la tête en mettant à plat mes idées et mes envies et mes maux.

Mon voyage, cette révélation

Il y a un peu plus d'un mois je décollais pour les Etats- Unis et je n'attendais rien de ce voyage, à part en prendre plein la vue. Mais tu vois, ça ne s'est pas totalement passé comme ça. J'ai rencontré un nombre de personnes assez fou, des quatre coins du monde, au parcours tous plus intéressants les uns que les autres. J'ai découvert des cultures, des  manières de penser qui n'étaient pas la mienne. Et ça m'a fait du bien. Du bien de me dire que malgré toutes nos différences nous étions profondément les mêmes. De me dire qu'il reste encore un semblant de cohésion dans la race humaine. J'ai aussi déconnectée complétement. De vous, en postant moins souvent, mais aussi de ma vie de tous les jours. De cette routine et de la pression que je peux me mettre au quotidien. Je me suis laissée vivre pour une des premières fois de ma vie, je n'ai pensé à rien d'autre qu'à l'instant présent. Et ça aussi, ça m'a fait un bien fou. Ce sentiment de liberté.

Et puis il y a eu le retour en France. Un moment vraiment dur pour moi, car tu connais mon amour pour les voyages. J'ai d'ailleurs rarement envie de rentrer, mais cette fois c'était différent. Je savais que je retrouverais le quotidien qui ne me convenais plus, cette sensation de ne pas faire les choses pour moi. Tu sais, j'ai toujours pensé aux autres avant de penser à moi même. Parfois même jusqu'à m'en oublier. Oublier que le principal c'est mon bonheur et pas celui des autres.  Et ce sentiment de liberté qui ne me quittais pas.

Ce retour a vraiment été compliqué aussi bien physiquement que psychologiquement. Il s'en ai suivi des jours entiers de remise en question sur ce dont j'avais réellement envie. Ce qui me faisait vraiment vibrer, et me rendais heureuse. L'envie irrépressible de liberté, d'indépendance. De ne vivre que pour la personne que je suis. Je peux te dire que ça a été 2 semaines aussi géniales qu'atroces pour moi. 2 semaines à ne pas vivre chez moi, par choix, à être entourée de mes amis mais également 2 semaines à ne pratiquement pas dormir, à sortir tous les soirs et à parfois abuser un peu trop des cocktails.  2 semaines où j'ai remis en question tout ce que j'avais dans ma vie et tous les projets que j'avais en tête.

maux

Dire au revoir à mon ancienne vie

Alors voilà, ce que je vais te dire tu t'en doute surement, mais c'est assez dur pour moi de l'exprimer. Après 2 ans d'amour passionnel, 1 an de vie commune, des centaines de souvenirs et des moments précieux, Damien et moi avons décidé de mettre un terme à notre relation. Pour les raison citées au-dessus mais aussi des raisons qui sont les nôtres. Tu sais parfois l'amour ne suffit plus. Parfois la vie sépare les gens de la même manière qu'ils se sont rencontrés. Je suis triste, triste d'avoir perdu une personne aussi bienveillante et attentionnée avec moi. Triste de me dire que après 2 ans nous n'avons pas été capable de surmonter cet obstacle. Je suis triste de ne pas avoir réussie à concrétiser tous nos projets et toutes nos envies. Mais j'espère que lui comme moi nous serons heureux, aussi bien personnellement que professionnellement. Je ne lui souhaite que du bien, car c'est une belle personne.

Et maintenant alors ?

Maintenant la vie continue et c'est pour moi le moment de prendre un nouveau départ. Des nouvelles envies, des nouveaux objectifs et surtout une nouvelle philosophie de vie. Ce ne sera pas tous les jours simples, et ça ne l'ai déjà pas tous les jours, mais c'est le moment pour moi d'apprendre à être seule. A partir de maintenant je vais profiter de la vie, profiter de chaque instant qu'elle m'offre, de toutes les rencontres qu'elle m'apporte. Vivre pour moi, et ne rien regretter. C'est comme ça que je souhaite vivre les prochaines semaines et les prochaines années.

Alors en vrai, ça me fait complétement flipper tu sais. Parce que je n'ai jamais été seule. C'est ma plus grande phobie, l'autophobie. La peur d'être seule avec soi-même, confrontée à mes doutes et à mes peurs. La peur de cette sensation d'abandon qui m'envahit à chaque fois que je me retrouve seule chez moi. Mais je sais pertinemment que c'est maintenant que je dois passer au dessus de ça, pour enfin réussir à m'écouter et à ne penser qu'à moi. Vivre mes émotions, mes envies, mes projets à 100% sans jamais plus me poser de question. Alors tu t'en doute, ça sera un travail de longue haleine, mais je crois en moi.

maux

Et puis j'ai la chance d'être entourée par les meilleures personnes qui soit. Clément, Claire, Amanda, Gabrielle, Sarah, Anna , Claire (bis), Adèle, Anna. Tous ces gens qui sont là depuis des années ou non mais qui s'avèrent être de réels piliers dans ma vie. Je te souhaite un jour d'avoir des amis aussi précieux que les miens, car c'est bien la chose la plus importante.

Puis tout ça m'apporte aussi du bon. J'ai retrouvé cette rage intérieure qui m'animait avant, qui m'a redonné la motivation de reprendre le sport. Vraiment régulièrement. Et j'ai retrouvé cette sensation d'en avoir besoin, pour me vider la tête et pour aller mieux. Mieux dans mon corps et dans ma tête. J'ai retrouvé cette envie de me battre malgré la douleur et les obstacles, la rage de vivre. Et ça me fait vibrer tu sais. C'est ce qui me permettais d'aller bien pendant mon adolescence, et j'ai laissé trop longtemps de côté cet esprit de compétition qui est le mien.

Des mots pour soulager mes maux

Tout ce que je te dis là n'as aucun sens et est complétement décousu mais j'avais besoin d'écrire. De poser des mots sur mes maux et de mettre à plat ce qui se passe en moi en ce moment. Tu t'en fiches surement, au fond qu'est ce que ça peut te faire? Mais à moi ça me fait du bien. Et c'est le principal.

maux

Cette page internet est ouverte depuis 3 jours sur mon ordinateur et j'écris par petite touche, comme ça me viens. Comme j'aimais le faire quand j'étais ado et que mon monde ne tournais pas forcément rond. Je ne sais pas si te dire tout ça est la meilleure chose au monde mais tant pis. Au moins c'est dit. Je reste malgré tout cette nana que tu connais, souriante et croquant la vie à pleine dents. Sache juste, que parfois, moi aussi je vais mal. Moi aussi j'ai mes problèmes, malgré tout ce que je peux te partager de positif. Alors la seule chose que je te demande, c'est de respecter cela et de ne pas essayer d'en savoir d'avantage.

Love.

 

 

Total look black

Total look black

Plumetis et manches évasées

Plumetis et manches évasées