CayVelours-2.JPG

Hey.

Bienvenue sur mon blog. Retrouvez ici mes looks, mes voyages et mes billets humeurs. Bonne visite !

Gérer son stress...

Gérer son stress...

gerer-son-stress-blog-lifestyle-bordeaux.jpg

Hello mes chats, Dans mon entourage familial et amical, j'ai souvent remarqué une chose qui revient: le stress. Que ce soit pour les études, pour des choses plus futiles ou même juste pour les trucs de la vie quotidienne, j'ai l'impression que la moitié de la population en France est stressée. Et le pire dans tout ça c'est que pour certain(e)s , cela en devient handicapant.

Suite à un petit sondage auprès de vous, vous avez été nombreuses à me répondre et à vous confier sur ce qui vous rends stressée, ce qui vous fait peur. Tout d'abord, je vous remercie de vous être confiés à moi et j'espère du fond du cœur que cet article vous aidera un petit peu à surmonter vos angoisses. Je vais donc répondre à vos questions, vos anxiétés. Certaines sont revenues plusieurs fois, donc déjà sachez que vous n'êtes pas seule !

 

J'ai peur du regard des autres:

C'est la peur qui est le plus revenue parmi vous. Ce que les autres peuvent penser de vous, le jugement qu'ils peuvent avoir et surtout l'image que vous renvoyez aux autres.

Et si je vous disais que ce sont très souvent ceux qui jugent les autres qui ont le plus peur du regard des autres. Que la plupart du temps, ce sont ceux qui n'ont pas confiance en eux, qui ont peur de renvoyer une mauvaise image aux autres. C'est ces mêmes personnes qui mettront des heures à se préparer pour aller au supermarché. Et oui, c'est souvent ceux qui essayent de se montrer forts qui le sont le moins.

Je sais que ce n'ai pas facile pour tout le monde, mais il faut apprendre à laisser parler les autres. Et oui, c'est souvent ceux qui essayent de se montrer forts qui le sont le moins. Au pire, les gens vous regarderont bizarrement. Et alors ? Ils sont juste jaloux que vous soyez si confortable dans votre accoutrement ! Et quand bien même ils émettront un jugement, avez-vous déjà vu quelqu'un venir vous le dire en face dans la rue ? Personnellement, jamais. Donc vous ne le saurez jamais et vous pourrez même vous dire qu'il vous trouve canon même comme ça - au fond elle/lui non plus ne saura jamais ce que vous pensez. Vous comprenez où je veux en venir ?

Rare sont les gens qui viendront vous dire directement ce qu'il pense de vous alors pourquoi vous devriez faire attention à ce que vous renvoyez pour ces gens-là ?

 

J'ai peur de mal faire:

Encore une fois, mal faire quelque chose est assez subjectif. Oui, vous pouvez rater des examens, oublier de vous lever le matin, arriver en retard à un rendez-vous. Ça ne sera pas la meilleure chose que vous ayez faite. Mais dans votre quotidien, mal faire les choses n'a pas réellement de signification.

Si vous avez décider de faire quelque chose de telle ou telle manière, c'est surement parce que vous avez envie de la faire comme ça. Et à partir du moment où vous en aviez envie, c'est que c'est la bonne façon de le faire. Il ne faut pas se dire que vous êtes plus nulle, ou moins apte que les autres. Vous avez la même capacité à prendre des décisions, à avoir des envies et des convictions.

Et au pire, si ça se passe mal, si vous ratez ou si vous vous rendez compte que ce n'était pas la bonne façon de faire ? Vous n'avez tué personne ! Vous pouvez toujours vous rattraper ou tout simplement recommencer. La vie est faite de tonnes d'échecs et de déceptions qui permettent de grandir, d'évoluer et de faire mieux la fois d'après.

Si vous ne faites rien, par peur de mal faire, vous allez tellement le regretter. La vie est bien trop courte et bien trop géniale pour ne rien en faire. Il faut sauter le pas et se dire qu'au pire, vous reviendrez un peu en arrière pour recommencer. Il n faut pas avoir peur de rater, au contraire. Les échecs sont formateurs

Lancez-vous, accomplissez vos projets, au pire vous recommencerais !

 

J'ai peur de décevoir:

Cette partie rejoint un peu celle d'avant. Mais j'ai quelques petites choses à rajouter alors je préfère la traiter toute seule.

Lorsque vous avez peur de décevoir, de qui parlez-vous ? De ces inconnus dans la rue, de ces potes que vous connaissez depuis 3 mois, vos amis de toujours, votre famille ?

Vous vous doutez bien que quand il s'agit d'inconnus ou de personnes que vous connaissez peu, j'aurais tendance à vous dire qu'on s'en fout complétement. Vous ne les reverrez probablement jamais et quand bien même s'ils ne sont pas importants dans votre vie pourquoi se soucier de ce qu'ils pensent vraiment.

S'il s'agit de vos amis et de votre famille, je peux comprendre que vous ayez peur de les décevoir. Mais encore une fois, n'oubliez pas que vous vivez pour vous seules. C'est un peu horrible à dire, mais vous allez mourir seule ! Alors vivez pour vous et pas pour les autres. Si ces personnes tiennent à vous et veulent votre bonheur, ils vous soutiendrons dans vos choix, même s'ils ne sont pas les meilleurs à leurs yeux. Et si jamais ils décident de vous laisser tomber, alors mettez vous en tête qu'elles ne méritaient même pas de partager votre quotidien.

La seule personne que vous pouvez prétendre décevoir, c'est vous-même.

 

J'ai peur des examens:

Je connais bien cela ! Les examens, c'est un peu la bête noire de tous les étudiants. 2 fois par an, c'est la période qu'on redoute le plus. On révise des jours entiers en se shootant au café, pour quelques heures à plancher sur des sujets tous aussi tordus les uns que les autres.

Et si je vous disais que le travail paye toujours. Je ne dis pas que c'est simple, au contraire. Il faut travailler dur pour y arriver - même si certains ont besoin de moins que d'autres. C'est un travail de longue haleine. C'est un peu le marathon de l'apprentissage quoi. Mais si vous avez travaillé correctement tout au long du semestre/trimestre pourquoi vous n'y arriveriez pas ?

Le stress, c'est même l'ennemi de l'étudiant en examen. Il vous empêche de dormir alors que le sommeil, c'est genre le truc le plus important pendant cette période. Il vous fait, vous emmêlez les pinceaux et tout oublier le jour J alors que vous êtes capable de réciter vos cours en dansant la Polka. Alors pourquoi vous infligez tout ça !

Comme je vous disais plus haut, au pire, vous ratez. Et alors ? Depuis quand on n'a pas le droit d'aller aux rattrapages, de redoubler ? Qu'est-ce qu'il y a de mal à échouer si c'est pour mieux faire la fois d'après.

 

Ces petits trucs pour calmer le stress:

Je voudrais d'abord remercier Chloé et Julia qui m'ont donné tous leurs conseils pour gérer son stress !

Les méthodes les plus simples et les plus répandues sont simplement d'aller prendre l'air, de se balader et d'aller penser à autre chose. Écouter la musique aussi fait partie de ces petits trucs idiots, mais qui font vraiment du bien. Ce sont des choses qui permettent de se vider la tête de vos problèmes ou de vos préoccupations.

Le sport. On aura beau dire, mais faire du sport permet de se défouler et d'évacuer toutes les tensions de notre corps. C'est un exutoire, un anti-stress naturel. Quand ça ne va pas, enfilez vos baskets et aller courir. Même rien que quelques minutes ! Vous verrez, comme ça  fait un bien fou.

Si vous êtes vraiment de nature très stressée, Chloé m'a donné un petit exercice de respiration qui marche plutôt bien :

  • 8 secondes d'inspiration
  • 5 secondes d'apnée
  • 9 secondes d'expiration

À faire autant de fois qu'il vous faudra pour vous calmer ! Pour ce qui est de la respiration, la jolie Julia m'a confirmé que pour elle aussi ça fonctionne. Elle dit d'ailleurs qu'il faut « se concentrer sur son souffle, son rythme respiratoire, l'écouter et le gérer calmement en prenant des grandes respirations ». Elle vous conseille également la méditation.

Puisque Chloé est de très bons conseils, elle m'a aussi parlé de la fleur de Bach. Donc je me suis renseignée pour vous et c'est en fait un mélange de 38 fleurs découvertes par le Dr Bach et qui devraient "soigner non pas la maladie, mais l'individu, en corrigeant ses émotions négatives". C'est donc un traitement naturel qui semble fonctionner correctement pour calmer les crises de stress.

Julia m'a aussi soufflé l'idée de l'hypnose. Elle n'a jamais essayé, mais moi oui ! Elle dit d'ailleurs qu'il faut « se concentrer sur son souffle, son rythme respiratoire, l'écouter et le gérer calmement en prenant des grandes respirations ». À l'époque de mes 12 ans, je pouvais faire jusqu'à 5 migraines par semaines et mon dernier recours à été l'hypnose. Je peux vous dire que j'y suis allée sans grand espoir. Trois séances plus tard, je n'y ai jamais remis les pieds et mes migraines avaient disparu. Il m'arrive d'en refaire de temps en temps, mais tellement peu que c'est assez fou ! Maintenant, je peux rester sans en faire pendant des mois ! Alors je ne peux que vous le recommander. À savoir quand même que ça ne marche pas pour tout le monde.

 

J'espère que cet article vous aura plu, mais surtout qu'il vous aura aidé. Je vous souhaite un bon dimanche et je vous envoie beaucoup d'amour !

Pleins de bisous mes chats !

 

 

 

 

La combinaison crème pour appeler le printemps !

La combinaison crème pour appeler le printemps !

Bruschetta maison : l'Italie à porté de main

Bruschetta maison : l'Italie à porté de main