Marie Cay blog mode Bordeaux

Hey.

Bienvenue sur mon blog. Retrouvez ici mes looks, mes voyages et mes billets humeurs. Bonne visite !

Lancer son auto-entreprise

Lancer son auto-entreprise

Hello ! J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine ! On se retrouve aujourd’hui pour un article que j’avais hâte de vous écrire et que vous êtes beaucoup à attendre - il me semble. Depuis l’annonce du lancement de mon auto-entreprise, je reçois beaucoup de question sur le statut, mon activité, etc. Il est donc temps de vous expliquer pourquoi et comment lancer son auto-entreprise en France en 2019.

Lancer son auto-entreprise

Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne suis pas une experte, ni en terme de loi ni en terme de comptabilité ou autre. Ce que je vous donne ici comme conseils sont liés à mon expérience et à mes recherches personnelles. Je vous conseille donc fortement de vous renseigner au maximum sur différents sites pour avant de vous lancer. Évidemment, rendez vous sur le site dédié à l’auto-entreprise de l’URSAFF !

Look nasty gal jupe satin

On commence par un peu d’administratif - bienvenue dans la vie d’auto entrepreneur - et par quelques définitions. L’auto-entreprise est donc une entreprise individuelle soumis au régime fiscal de la micro-entreprise et du régime micro-social pour le paiement des cotisations et contributions sociales. Ce régime vous permet d’obtenir :

  • Des formalités administratives simplifiées ;

  • Un mode de calcul et de paiement simplifié de vos cotisations sociales, ainsi que de l’impôt sur le revenu.

  • Une protection sociale (couverture maladie, retraite, etc.).

  • Un droit à la formation professionnelle.

Il existe plusieurs statuts d’auto-entrepreneur, vous pouvez vous déclarer comme artisan, commerçant ou en profession libérale. Vous pouvez également décider de déclarer votre auto-entreprise à titre principal (c’est votre seule activité) ou à titre complémentaire (vous êtes en parallèle étudiant, salarié, etc..).

L’auto entreprise est accessible à tous et à tous les âges (dès la majorité), dès lors que vous possédez une adresse postale en France et que vous êtes de nationalité française (ou ressortissant européen). Cependant, il comporte quelques particularités qu’il faut prendre en compte. Par exemple, votre chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser, les plafonds suivants :

  • 170 000 € pour une activité de vente de marchandises

  • 70 000 € pour les prestations de services

  • En cas d’activité mixte (vente et prestations de services), le chiffre d’affaires global ne doit pas dépasser 170 000 € incluant un chiffre d’affaires maximal de 70 000 € pour les prestations de services.

Pourquoi lancer son auto-entreprise ?

Ici, je vais vous parler plutôt de pourquoi moi, j’ai lancé mon auto-entreprise et du pourquoi je pense que c’est une bonne idée.

Pour ma part, je ne saurais pas vraiment l’expliquer, mais je ne me voyais pas en entreprise. Être toute la journée assise derrière un bureau, aller au même endroit tous les jours et voir les mêmes gens pendant des années. Mon dieu, rien que d’y penser ça m’angoisse !! En fait, je crois que j’ai peur de la routine et de m’enfermer dans quelque chose, même si c’est quelque chose que j’aime.

L’auto entreprise est donc la solution la plus simple et la moins coûteuse pour moi. Elle me permet de travailler de là où je le souhaite, avec plusieurs clients différents. Tous ayant des problématiques ou des objectifs différents. Bref, c’est super stimulant !

Évidemment ce mode de vie et de travail n’est pas fait pour tout le monde et pour tous les caractères. Il ne faut pas avoir peur de ce qui vous attend le lendemain, pouvoir travailler seul et se motiver, gérer ses factures et sa comptabilité, etc.

Je pense que l’auto-entreprise est un bon compromis entre un travail “classique” et le lancement d’une société (qui génère plus de frais, etc.) lorsque vous souhaitez être indépendant et que vous êtes un couteau suisse.

Look nastygal jupe satin

Comment lancer son auto-entreprise ?

C’est sûrement la partie la plus simple de l’auto-entreprise. Pour la lancer, il suffit de se rendre sur le site officiel de l’auto-entrepreneur, juste ici. Dans l’onglet “créer mon auto-entreprise” il vous suffira de suivre les instructions. Comptez une petite quinzaine de jours pour recevoir votre attestation de début d’activité !

Vous bénéficiez automatiquement, depuis janvier 2019, de l’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneur d’Entreprise). Cette aide vous permet de réduire le montant des charges à payer sur les 3 premières années de votre entreprise. Cette aide varie en fonction de la nature de votre auto-entreprise, je vous conseille de vous référer au tableau juste ici.

C’est après que ça se complique ! Il faut faire toutes les démarches d’inscription sur le site - ça ne se fait pas tout seul, malgré votre demande précédente. Il faut également s’occuper de la sécurité sociale et de la mutuelle (que vous ne possédez plus et qui coûte super chère haha).

Ensuite vous être plus ou moins tranquille, si on ne compte pas les factures et la comptabilité, pendant les 90 jours qui suivent votre début d'activité. Délais après lesquels vous devriez faire votre première déclaration de chiffre d'affaires !

Si la création d’une auto-entreprise est plutôt simple, la suite est assez floue et personne n’est vraiment là pour vous aider et vous conseiller.

Look nastygal jupe satin

Foire aux questions

Je sais que ce sujet en intéresse beaucoup d’entre vous, je vous ai dont demandé de me poser vos questions, voici donc celles qui reviennent le plus et les réponses que je peux vous apporter.

  • As-tu des craintes ? Si oui, lesquelles ?

Oui forcément ! C’est un statut qui emmène son lot d’interrogations ! Vous ne pouvez compter que sur vous-même et vos clients peuvent vous lâcher du jour au lendemain. Votre salaire est donc différent, chaque mois, et peut être conséquent comme totalement ridicule si vous ne gérez pas correctement. La crainte que j’ai, surtout en ce début de mon auto-entreprise, c’est de ne pas trouver de nouveaux clients pour vivre correctement. Cependant, je sais que c’est en travaillant dur et en osant que je les trouverais ! Pour le moment, ces craintes restent en second plan et le bonheur d’être à mon compte prends le dessus.

  • Où as-tu trouvé l’accompagnement pour réaliser ce projet ?

Sur Internet ! Il n’y a pas vraiment d’accompagnement prévu pour les auto-entrepreneurs. Évidemment vous pouvez toujours trouver des associations qui vous aideront sur des questions purement administratives, mais elles ont souvent un coût (même si ce n’est pas grand chose) que je ne voulais pas payer. Je me suis donc renseignée sur Internet et auprès de mes amis auto-entrepreneurs.

  • Quelles sont les démarches à effectuer pour lancer son auto-entreprise ?

Toutes les démarches à effectuer sont expliquées plus haut dans l’article. Elles ne sont pas très compliquées et tout est très bien expliqué sur le site officiel de l’auto-entrepreneur.

  • Quel statut as-tu ?

J’ai donc le statut d’auto-entreprise, qui me permet de travailler depuis chez moi pour le compte de différents clients.

  • Où trouver des clients en auto-entreprise ?

Ça, c’est la grande question de tout auto-entrepreneur. Personnellement, je pense que le réseau joue pour beaucoup au démarrage ! Ensuite, vous pouvez vous inscrire sur des sites spécialisés tels que Malt et regarder régulièrement - genre tous les jours - sur Linkedin, Indeed, et j’en passe, les différentes offres pour les Freelance. Le dernier moyen qu’il vous reste, c’est de démarcher. Il ne faut pas avoir peur d’y aller au culot et de proposer vos services à des entreprises pouvant en avoir besoin.

  • Quelles sont les aides financières ?

Mise à part l’ACRE dont je vous ai parlé plus haut, il n’y a pas vraiment d’aide financière pour lancer votre auto-entreprise. Vous pouvez cependant bénéficier du chômage - selon votre situation - ou d’un prêt bancaire.

  • Quelle est ton activité ?

Je suis créatrice de contenu sur mes propres réseaux sociaux, mais j’accompagne également les entreprises dans la conception et la réalisation de leur stratégie de communication.

  • Gères-tu ta comptabilité toute seule ?

Oui ! Ce n'est pas la partie que je préfère, mais en même temps, c’est celle où j’ai le plus à apprendre. Et ça j’adore ! Evidemment, je demande conseil à mes copains, à mon papa aussi quand j’ai des questions et des doutes. Surtout quand il s’agit de faire ses déclarations ou autre.

___

Voilà ! J’espère vous avoir un peu aiguiller et ne pas vous avoir trop ennuyé avec tous ces termes un peu compliqué, mais je trouvais ça bien de vous montrer aussi un peu l’envers du décor. Si j’ai pu en aider certain(e)s d’entre vous, tant mieux ! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, j’y répondrais avec plaisir !

Love ♡

Recette granola maison

Recette granola maison

Brunch à Paris : 5 pailles

Brunch à Paris : 5 pailles